(Partie 2) Du retard dans les news…mais beaucoup de choses à dire

Comme convenu, me voici de retour…en retard ! pour la suite de mes aventures créatives et de mes aventures tout court d’ailleurs.

J’ai planté une racine de gingembre🌿🌱

En septembre il m’a pris une envie de faire l’expérience de planter du gingembre. J’ai cherché sur internet et j’ai trouvé une chaine Youtube qui en parlait . Il faut choisir une belle racine de gingembre bien dodue et charnue, un grand pot afin de laisser la place aux futures racines qui pousseront, 50% de terre de jardin, 50% de sable et poser la racine à plat en la recouvrant à peine de ce mélange. Arroser avec modération pour éviter le pourrissement de la racine mais veiller à ce que la terre soit toujours fraîche et humide. Une soucoupe remplie de billes d’argile maintiendra l »humidité nécessaire autour du pot. L’ingrédient principal est la lumière : donc bien exposer le pot sans un soleil direct….et PATIENCE ! PATIENCE ! PATIENCE !!
2 pousses ont fait leur apparition pratiquement 2 mois après la plantation … je commençais à désespérer !!!

En fait mon intention est de pouvoir consommer à terme, mon propre gingembre, mais aussi de profiter d’une plante qui est sensée être plutôt jolie et qui devrait fleurir si j’en crois les photos que j’ai pu voir sur internet. Je vous tiendrai au courant concernant les suites de cette expérience : floraison et récolte je l’espère dans quelques mois !!!

Et le CAP MMVF 2020 ?👩‍🎓

J’avance doucement mais j’avance !! Honnêtement à ce stade je ne sais pas si je parviendrai à obtenir ce diplôme mais en tous cas j’apprends et je me perfectionne. C’est mon objectif principal à vrai dire et en plus je couds des projets personnels pour aussi ne pas perdre de vue que pour moi c’est un loisir et que je prends beaucoup de plaisir à coudre pour moi et les autres.

Ces dernières semaines, les devoirs ainsi que les apprentissages sont beaucoup plus intéressants et se rapprochent de ce que je m’attendais à faire. En dehors des devoirs écrits purement théoriques j’ai eu à faire un départ de « dictionnaire » des textiles et j’ai trouvé cela très intéressant dans la démarche, car effectivement ça permet d’avoir une bible sous la main et de voir au fur et à mesure des projets que l’on réalise, quels tissus utiliser suivant les projets et surtout de « mémoriser » leur texture et leur aspect plus facilement. Je vais probablement continuer à l’enrichir au fur et à mesure de mes achats et de mes réalisations.

Il y a eu également des pièces d’étude sur les plis et ourlets que j’avais pu aborder dans le cadre du CAP avec la jupe Ambrosia du livre d’Artesane (voir mon article précédent)

J’ai pris, contre toute attente, beaucoup de plaisir à faire ce devoir même si cela semble un peu basique ça permet de voir que l’on progresse et qu’on apprend.

Enfin toujours tiré du livre d’Artesane j’ai cousu la robe Yselda qui m’a donné du fil à retordre avec les parmentures des emmanchures !!! Il faut dire qu’une fois de plus ce n’est pas un modèle que je porterais à priori, donc je n’avais pas vraiment envie de la coudre pour ce qu’elle est mais plus pour ce qu’elle pouvait m’apporter dans la pratique. Je n’avais pas envie de mettre un tissu que j’aime dans ce projet et donc ça partait mal ! Je me suis dit une fois de plus, que Belle Maman aimerait sûrement ce type de robe pour l’été alors ça m’a quand même un peu motivée.
Encore une fois, après avoir réalisé plusieurs fois des parmentures sur des projets perso, je n’avais jamais rencontré autant de difficultés avec ce point technique que cette fois là, dans ce contexte CAP !!!
Ce qui ressort de tout ça c’est qu’en fait j’ai l’impression de perdre tous mes moyens depuis que je couds pour préparer ce CAP !!! c’est tout de même très frustrant et … inquiétant !!! mais bon, le résultat général n’est pas trop mal par contre je ne vous montrerai pas l’envers car franchement c’est pas top.

J’ai tout de même bien réussi la goutte dans le dos et ça c’est positif ! La parmenture à cet endroit est nickel d’où mon incompréhension pour les parmentures de manches !!!

🎅J’ai cousu pour les fêtes de fin d’année 🎆🎇🎁

🎉 Ce qui m’amène tout de même à vous présenter mes vœux pour cette nouvelle année !!!!
(ha il était temps !)
La santé, et le bonheur pour vous et vos proches !!! C’est basique mais c’est l’essentiel à mon sens ! Le reste suivra !!!!🎉

  1. Une 3ème combinaison Sirocco de Deer and Doe mais cette fois-ci en version longue et pour ma fille. Réalisée dans un interlock bleu marine pour le confort et la chaleur. Je lui ai offert à Noël car elle avait beaucoup aimé mes versions estivales dont je vous parle ici.
    Le tissu je l’ai acheté au marché Saint-Pierre pendant la foire aux tissus qui a eu lieu fin novembre en même temps que le CSF ou je suis allée aussi. J’en ai pris un coupon de 3 mètres que j’ai dû payer 12 € et il m’en reste pour un autre projet où il sera associé à un molleton gris probablement. Mais je vous parlerai de mes (nombreux) projets et craquage tissus dans mon prochain article !!!
    Très fière du résultat ! Elle lui va bien et elle aime la porter donc c’est gagné !!!!

Pour lui offrir ce cadeau j’ai aussi réalisé un pochon que j’ai brodé à son nom et qui pourra lui servir sûrement par la suite

  1. Une petite robe brillante pour le réveillon : ça c’était pour moi !!!! J’ai suivi le tuto d’Elsa Couture : Coudre une robe sans patron
    J’aime beaucoup Elsa, elle est très dynamique et sympathique, ses tutos sont très clairs toujours et elle communique sa passion ce qui donne vraiment envie de faire !!!!
    J’ai utilisé un tissu maille avec du lurex que j’avais acheté l’an dernier chez Tissus de rêve . très joli mais pas très facile à coudre !! De plus j’ai découvert qu’il était très transparent ce qui m’a obligé à modifier un peu le tuto pour doubler au moins la partie jupe.
    C’est une robe manches chauve souris avec un col bénitier. J’aime beaucoup ce type de robe car je suis petite et je ne peux pas porter de robe trop longue ça ne me va pas du tout.
  1. Un petit sac pochette issu d’un tuto de ValMa créas : Sac à rabat bi-matière que j’ai réalisé dans des chutes de tissus (restes de projets précédents) une suédine couleur camel et un jacquard le tout de chez Mondial Tissus, un reste de coton fuschia pour la doublure, et une chaîne en métal argenté que j’ai récupéré sur une ceinture de mon stock pour faire la sangle. J’ai offert ce petit sac à ma cousine qui adore les sacs car j’avais envie de lui faire un cadeau « hand made ». Le tuto est très bien expliqué et le rendu est plutôt joli, je n’ai pas rencontré de difficulté sur la réalisation.

Et voilà, c’est tout pour ce qui est des bilans de fin 2019, j’espère que cela vous aura un peu intéressé et fait découvrir des choses que vous aimeriez faire. Pour ma part, je me mets dès aujourd’hui à rédiger mon nouvel article concernant mon craquage en achat de tissus au Marché St Pierre et chez Bennytex ainsi que tous les projets couture associés aux tissus que j’ai acheté. A bientôt !!!

Une réflexion sur “(Partie 2) Du retard dans les news…mais beaucoup de choses à dire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s